相与析

幸福在农场

Chef Pascal:

亲爱的各位城里人,

 

从很小的时候开始,我就从没觉得城市有多好

我出生在法国的一个小城市里

但是我的周末和假期都是在乡下

我祖父母或我叔叔婶婶家度过的

那儿有一个农场,大大的院子,还有森林

我总是更喜欢自然的东西,花朵、水果、小动物们

蓝天下,小男孩奔跑着或感受到自由自在

当我回到城里,我会感到惊恐不安,毫无魅力的街道

汽车、噪音……但尤其是城里人的态度

和乡下人大相径庭

还记得我第一次去巴黎,那真是特别难忘的经历!

但我发现人们表情悲伤,在街上、在地铁里、在火车里

人们压力重重……双目空洞,避免触及他人的目光

他们的注意力在一本书、一本杂志或他们自己身上

我,我喜欢观察别人……但是我却丝毫不羡慕这些人

在城里待上一年,真是悲哀……我们感觉不到四季变幻

或在钢筋混凝土间穿梭,或在公园里,人们感觉

不到亲密,城市的树木毫无美感,不像

那让人嫉妒的森林里的树木

那些动物,带着一点野性,而家养的动物,小狗、小猫

人人都可拥有它们,可它们在城市里却无法选择它们自己的生活

对我而言,一座城市,就如同敞开的蓝天下的一座监牢

说起来我来到了中国……这里的城市更大

但是情况相同,人们压力重重,如此忙碌以至于

都不再抬头看看天空……虽然它也不再蔚蓝

当城里人有假期,所有人都……去乡下

在乡下很快活,我们吃好吃的食物,空气也新鲜

安宁祥和,可以看到很多小鸟飞来飞去……

问题是所有的城里人都经常……在假期

去同样的地方,滑雪、在沙滩上晒太阳,到处是人……

就像在城市里……不,乡下更好,特别是当我们有了家人

我们会在那儿好好休息,呼吸新鲜空气,

在自然的地方感受雨水、阳光、冷冽、冰雪、露水

乡下就像露天的歌剧院

城市里,没有什么是自然的,城里人如同演员,在没有任何自然元素的地方生活

紧张的,人工的生活,就像蚂蚁一样,循规蹈矩的,有计划的生活

这些都是为了什么?告诉我……当然,我也有很长一段时间住在

城里,但是我从没有习惯过,也不享受这样的生活

因为我的心为乡村颤抖,与自然相连

我喜欢在夜晚看到的繁星,倾听动物的声音,感觉到各种香气在每一个不同的季节,阅读和吃饭之余,在一棵树下,小憩一会儿,种些花花草草让人

赏心悦目,而不是为了采摘它们,亲爱的城里人,你的生活不是一成不变的

虽然我也在相当长的时间里过着这样的生活,像你一样,如同某部电影里的演员

但我的心总是在别处。

现在,我有了一个小女儿,是时候让我重溯源头

于生活之中,亲近自然,因为于我而言,对我的女儿最好的教育,并不是

我教的,而是自然女士给的。

 

帕斯卡   2013.06.18

译者:Lillie Bao

(翻者注:下个月Pascal回到法国去了。他要去诺曼底乡下他自己的农场回归一段时间田园生活。这是Pascal花了20分钟写的原文信,可以当做一首长诗。遵循格式翻译出来。)


Cher citadin,

 

Depuis tout petit, je n'ai jamais aimé la ville

je suis bien né dans une petite ville en FRANCE

mais je passais mes week ends et mes vacances à la campagne

chez mes grands parents ou chez mes oncles et tantes

qui avaient une ferme, des grands jardins et des forêts

j'ai toujours préféré la nature, les fleurs, les fruits, les animaux

le ciel bleu, la liberté d'un petit garçon qui courait où bon lui semblait

quand je rentrais en ville, j'avais une peur, de la foule, des rues sans charme

des voitures, du bruit...mais c'est surtout l'attitude des gens de la ville

qui était bien différent de la campagne

la première fois que je suis allé à PARIS, c'était ma grande expérience de ma vie!

mais je trouvais les gens tristes, dans la rue, le métro, le train

des gens pressés...qui regardaient dans le vide, évitaient le regard des autres

se concentrant sur un livre, un journal ou sur soi même

moi, j'aimais bien regardé les gens...mais je ne les enviais pas du tout

une année en ville, c'est triste....on ne sent pas les différentes saisons

on marche toujours sur du béton, les parcs où tout le monde se retrouve

pas d'intimités, les arbres des villes ne semblent pas heureux non plus

surement envieux des arbres des forêts

les amimaux, si peu sauvages, et les animaux domestiques, des chiens, des chats

tout le monde en a, mais eux n'ont pas choisi leur vie à la ville

pour moi, une ville, c'est comme une prison à ciel ouvert

que dire quand je suis arrivé en CHINE...des villes encore bien plus grandes

mais le constat est le même, des gens pressés, tellement occupés qu'ils ne

regardent même plus le ciel...qui n'est plus bleu d'ailleurs

et quand les gens des villes ont des vacances, tout le monde va ...à la campagne

ça fait du bien la campagne, on mange des bons produits, l'air est bon

c'est tranquille, on voit plein d'oiseaux...

le problème est que tous les gens des villes vont souvent...en vacances au

même endroit, faire du ski, à la plage, pour retrouver plein de monde...

comme à la ville...non, la campagne c'est bien mieux, surtout si on a de la famille

on y prend le temps de vivre, de respirer un bon air,

de vivre la nature avec la pluie, le soleil, le froid, la neige, la rosée

la campagne est comme un théâtre en plein air

la ville, rien n'est naturel, le citadin est un acteur, d'une vie où la nature n'existe plus

une vie de stress, artificielle, comme des fourmis, une vie structurée, organisée

tout cela pourquoi? dites le moi....bien sûr, j'ai moi aussi habité, longtemps même

les villes, mais sans jamais m'y habituer, n'y prendre du plaisir

car mon cœur vibre à la campagne, au contact de la nature

j'aime voir les étoiles la nuit, écouter les animaux de la nuit, sentir les parfums de chaque saison, lire et manger dehors, sous un arbre, y faire la sieste, planter des fleurs pour les regarder, pas pour les cueillir, cher citadin, ta vie n'est pas la mienne

et pourtant je l'ai partagé tant d'années, comme toi, comme un acteur dans un film

mais mon cœur est ailleurs.

maintenant, j'ai une petite fille, il est temps pour moi de retourner aux sources

de la vie, proche de la nature, car pour moi, la meilleure éducation pour ma fille, ce n'est pas la mienne, c'est celle de dame nature.

 

 

PASCAL


评论
热度(12)
  1. 慧说话Chef Pascal 转载了此文字  到 相与析
  2. 61Chef Pascal 转载了此文字

相与析

奇文共欣赏,疑义相与析

© 相与析 | Powered by LOFTER